jeudi 19 juin 2008

Le rejet

L'inertie succédait au mouvement, l'obscurité se supplantait à la lumière, me vidant insidieusement de toute force attractive. L'aimant s'était désamorcé. Et je chutais vertigineusement, expulsée de la chose, recrachée comme un vulgaire chewing-gum devenu trop fade... sans doute. Une chute abrupte mêlée de sentiments d'abandon, de frustration, de peur démesurée.
J'atterrissais sur une surface dense, solide, palpable... une matière qui m'était bien plus familière. Et je pouvais enfin la regarder... la contempler... alors qu'elle s'éloignait.
Strange world

4 commentaires:

stef a dit…

La photo est superbe comme d'habitude.

Karro Lean a dit…

Merci^^

Anonyme a dit…

bonjour! ouf ! j' ai eu peur!!! l' atterissage de la ouate? mdr !, bonne continuation, tu as l' esprit fertile!! bisous perledeloise

Karro Lean a dit…

Tkt Perle :) Un atterrissage tout en douceur ;)Biz