dimanche 25 avril 2010

Le voyage de PluMe 2

Le voyage de PluMe

Tantôt les courants la soulevaient très très haut dans le ciel, tellement haut qu'elle arrivait presque à caresser la voûte céleste, tellement loin qu'elle pouvait approcher des étoiles, pour finalement la laisser lentement flotter sur les douces lueurs boréales.

2 commentaires:

Poulepondeuse Coakes a dit…

Aurore boréale, c'est à la fois une de mes expressions favorites et une de mes "couleurs" préférées, c'est tellement magique.

Karro Lean a dit…

Mince... tu ne pouvais pas le dire plus tôt ???